Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'atelier
  • L'atelier
  • : Blog de la PTSI-A du lycée Gustave Eiffel (Bordeaux) : autour du cours de physique chimie, et bien au-delà...
  • Contact


18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 18:42

 

« Quant aux œuvres d’art ou de l’artisanat […] les formes de cette sorte ne méritent un nom que lorsqu’elles sont achevées, ou totalement finies, ou bien si avancées que leur forme ultime peut être aperçue à l’avance ou presque devinée.
[…] On peut parler d’un “jeune” arbre (ou “baliveau”), et d’un “jeune” homme (ou “enfant”), jugeant la forme être celle d’un arbre ou d’un homme, mais il en est ainsi parce que la mémoire et l’expérience jugent […] que cet arbre ou cet homme est à une étape précoce de son développement. Mais en regardant un artisan faire une chaise, nous n’appellerons pas la première étape une “jeune” chaise. Nous dirions à différent moments qu’il était en train de faire quelque chose qui est (disons) en bois ; qu’il était en train de faire un meuble ; et qu’il était sur le point de faire une chaise (quand la forme était si avancée que nous pouvions le deviner). Mais nous n’appellerons pas son travail “une chaise” avant qu’elle ne soit finie.
 » 

J.R.R. Tolkien,
Fragments sur la réincarnation elfique,
dans J.R.R. Tolkien, l'Effigie des Elfes,
Michaël devaux (dir.),
La Feuille de la Compagnie n°3
Paris, Bragelonne, 2014, p. 117, 118.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Tolkien La joie partagée
commenter cet article

commentaires