Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'atelier
  • L'atelier
  • : Blog de la PTSI-A du lycée Gustave Eiffel (Bordeaux) : autour du cours de physique chimie, et bien au-delà...
  • Contact


3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 15:35

L'Héritage de Louis de Broglie : La dualité onde particule du photon


Conférence du samedi 17 Mars 2012 par Alain Aspect, physicien français au théâtre de La-Celle-Saint-Cloud.
Alain Aspect est connu pour avoir réussi le premier test concluant portant sur un des paradoxes fondamentaux de la mécanique quantique, le paradoxe EPR (Einstein-Podolsky-Rosen), ce qui lui vaut, après avoir reçu la médaille Albert Einstein en 2012, de figurer dans le petit Robert des noms propres 2013 :

 

Aspect (Alain) Physicien français (Agen, 1947).
En 1982, il conclut le premier test validant le phénomène d’intrication quantique pour des paires de photons jumeaux : les deux photons, du point de vue de la physique quantique, continuent à ne former qu’un seul objet. Les propriétés quantiques des paires de photons intriqués et des photons uniques sont aujourd’hui utilisées pour réaliser des opérations de transmission sécurisée de l’information par cryptographie quantique. [Académie des sciences 2001]


Événement organisé par le lycée Corneille à l'occasion du 25e anniversaire de la disparition de Louis de Broglie, grâce au soutien de la région ile-de-France.


Conférence :




Questions-Réponses :

 

 

Rque : Alain Aspect reprenait alors pour un public plus large une partie de la conférence donnée en mai 2008 pour les étudiants de l'Institut d'Optique. Le niveau est plus élevée, mais le powerpoint est mieux filmé ;-)

 

 

Colloque de l'orme du 15/05/2008 par Alain ASPECT, Académie des Sciences et Institut d'Optique, Palaiseau La dualité onde-corpuscule est à la base de la révolution quantique du début du XXème siècle et les manuels d'introduction à la physique quantique présentent une "expérience" d'interférence à particules individuelles illustrant ce concept. Contrairement à une opinion courante, une telle expérience avec des photons n'a pas été menée à bien avant 1985, date de la mise au point de la première source de photons uniques. Et le schéma le plus intrigant, proposé par John Archibald Wheeler sous le nom "d'expérience à choix retardé", n'a été réalisé que tout récemment, par une collaboration ENS de Cachan-Institut d'Optique. Après une mise en perspective historique permettant de faire le point sur la notion de photon unique (les sources de photons uniques sont au coeur de certains schémas de cryptographie quantique), nous présenterons cette expérience récente, qui illustre l'un des "grands mystères de la physique quantique" (R. Feynman).

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Physique moderne
commenter cet article

commentaires