Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'atelier
  • L'atelier
  • : Blog de la PTSI-A du lycée Gustave Eiffel (Bordeaux) : autour du cours de physique chimie, et bien au-delà...
  • Contact


24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 22:13

 

Q :

« Pour IFL4-E2 : Après avoir établi l'expression du champ magnétique dans la bobine 3 je ne vois pas quelle relation exploiter pour la question 2. »
R :

 

Si on cherche un courant induit dans un circuit, c'est qu'on connait la résistance de ce circuit ainsi que la fém induite en son sein : c'est tout l'objet de la leçon IFL3, partie II et III, d'avoir établi le lien entre i, e et R pour un circuit fixe plongé dans un champ magnétique variable (ou en mouvement dans un champ inhomogène).

.

 

Q :

« En ce qui concerne IFL4-E3 : Lorsque l'énoncé dit dans la question 2: "orienter les spires selon ex" dois-je me référer au schéma page 2 ? Si c'est bien le cas je ne comprend pas ce qui est attendu : est-ce l'intensité traversant la spire qui doit orientée ? »
R :

 

Il s'agit effectivement du schéma de la page 2. Une spire est un circuit. Tout le cours sur linduction repose sur la notion d'orientation d'un circuit. Si un circuit est orienté selon le vecteur ex, cela signifie que son orientation est telle que la règle de la main droite conduit à définir un vecteur surface dirigé selon n=+ex

Cette orientation du circuit définit l'orientation (algébrique) du courant qui le traverse et qui correspond aussi à l'orientation (algébrique) de la fém induite.

.

 

Q :

« Pour IFL4-E3.3) : J'obtiens l'opposé du résultat attendu : en dérivant le cos(wt) on obtient du -wsin(wt) qui redevient positif avec la loi de Lenz. A moins que la vitesse angulaire oméga soit l'opposé de la dérivée temporelle de mon angle theta (Ma,ex) ?. »
R :

 

Il y a une erreur de signe dans la solution donnée en réponse pour e(t). J'ai, moi aussi, dans mon brouillon, trouvé : e(t)=+ω.Φ0.sin(ωt).

.

 

Q :

« Pour IFL4-E3.5) : Pourquoi avoir calculé le moment magnétique de la bobine si c'est pour connaitre le moment des actions de Laplace subies par l'aimant ? Ce dernier est égal au moment de l'aimant vectoriel le champ magnétique exercé par la bobine sur l'aimant, non ? »
R :

 

Parce que pour connaître le champ magnétique exercé par la spire sur l'aimant il faut appliquer l'expression du champ magnétique créé par un moment magnétique dans l'approximation dipolaire. Ainsi, on peut trouver Bs(O) (champ créé par la bobine plate en O) et en supposant ce champ quasi-uniforme, on peut appliquer l'expression du moment des forces de Laplace exercée sur un moment magnétique (celui de l'aimant) soumis à un champ uniforme extérieur (celui de la bobine en O).

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Questions
commenter cet article

commentaires