Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'atelier
  • L'atelier
  • : Blog de la PTSI-A du lycée Gustave Eiffel (Bordeaux) : autour du cours de physique chimie, et bien au-delà...
  • Contact


31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 23:05

à chacune et à chacun, je souhaite une bonne année 2012, sous le signe du renouvellement et de la santé, du corps et de l'esprit.

 

«  Quand l'année tourne sur ses gonds, ce n'est plus le temps de gémir. Les vieilles feuilles sont enterrées, les vieilles branches sont brûlées. Les arbres font dentelle, et le ciel regarde la terre. Les bruits ne se perdent plus dans l'épaisseur ; ils bondissent d'un écho à l'autre. L'outil sonne gaiement contre la pierre. L'été a fini d'être mort. C'est bien le temps de l'espoir, et des heureux souhaits. J'admire comme le sous-chef va dire ces choses au chef ; et peut-être ni l'un ni l'autre n'en voit la raison ; ils pensent seulement que c'est la coutume. Or non, ce n'est pas la coutume qui chaque jour ajoute au jour une petite durée. Il faut le dire, et se le dire. Car le froid commence à mordre, et l'on voudrait penser que la terre refuse l'homme ; mais il y a d'autres signes, de meilleurs signes. Et la chance de l'homme est en ceci que, lorsqu'il a balayé l'automne et amassé des provisions en vue des temps difficiles, justement quand il entre dans la misère, l'espérance lui vient toute neuve, et pure, et transparente. Il faut seulement avouer que la ville n'en sait pas grand'chose, elle qui se passe des saisons.
Le sentiment de l'aurore est le plus puissant et le plus constant de tous, si seulement la nuit règne selon la nature. Car il n'y a aucune ressemblance entre le soir et le matin. À chaque minute du soir l'ombre gagne. C'est pourquoi l'on ne ressent jamais au matin l'inquiétude du soir. Les nouvelles touches de lumière nous rassurent d'instant en instant ; cela fait une grisaille toute souriante. Quand tout serait pareil, mêmes couleurs, même brouillard, mêmes coins d'ombres, un moment du matin serait encore tout l'opposé d'un moment du soir. Or les successives aurores de janvier font elles-mêmes une grande aurore. Quand je dis qu'il faut espérer, j'entends, que nous ne pouvons nous empêcher d'espérer ; libre à nous d'y consentir ou non. J'ai remarqué un piège dans la pensée, c'est qu'elle contredit volontiers l'espoir, comme elle contredit tout. Que de vieilles corneilles qui annoncent le malheur ! Et que de jeunes ! Le XIXe siècle fut empoisonné de ce genre de savoir. Poètes et penseurs pré-disent aigrement ; je ne vois guère que Hugo qui ait su espérer ; c'est qu'aussi il tenait la nature à pleins bras. Je comprends que les vieilles corneilles n'aiment pas Hugo.
Maintenant, quelle est la faute, tant bien que mal corrigée, un peu partout corrigée ? La faute fut de méconnaître l'ordre des valeurs. La volonté marche la première ; on se réveille à cette idée, qui est celle de Descartes. La faute du XIXe fut de contempler et d'annoncer ; le grand tableau des lois effaça la volonté libre ; et l'intelligence resta tristement couchée. Penser noir, ce fut penser. Peut-être faut-il dire que la liberté politique fit faillite, faute d'une liberté métaphysique ; et qu'à partir de là, égalité et fraternité devaient périr ; car l'une et l'autre doivent être voulues. Et oui, au fond, nos vertébrales pensées doivent être voulues. Il faut croire en soi et espérer ; mais il faut vouloir croire en soi et vouloir espérer. Cette sorte de tyrannie généreuse est au fond des tyrannies de style nouveau. Les grandes idées de la Révolution s'y retrouvent, mais cette fois jurées et imposées. Cet étrange régime a des harmonies et des promesses ; il est absurde comme toute liberté forcée est absurde ; mais il est grand et fort en ce qu'il interdit de désespérer. À nous de mieux prendre le tournant. Toujours est-il qu'une autre journée commence, plus grande que l'année. Assez de gémissements et de mauvais prophètes.
Tel est mon sermon ; en tout temps obscur et difficile ; aidé maintenant et porté par la saison, et par la coutume même. Car, à répéter : « Bonne année ! » on finira par se réveiller soi-même à ce qu'on dit. On ne dit pas que l'année sera bonne ; on n'en sait rien ; ce qui arrive nous surprend toujours ; aussi est-il vain d'y penser d'avance. Ce qu'on dit, c'est qu'il faut choisir de la penser bonne, cette année nouvelle. Et profiter pour cela de ce secret mouvement de nature, qui nous a changés et retournés depuis la Noël. Bonne nouvelle, oui ; mais qui doit enfin toucher terre. La bonne nouvelle, c'est que les hommes ont juré d'être contents, de tout résoudre, autant qu'ils pourront, par joie et amitié, ce qui est penser printemps en Janvier. Je vous souhaite de penser printemps.
»

Alain,
Les Saisons de l'Esprit (1935) ,
  1er janvier 1933.

 

A bientôt pour de nouvelles et belles aventures !

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans La joie partagée
commenter cet article
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 23:58

Merci à Jérôme ;-)

 

E4 : Régime sinusoïdal forcé

partie 1

partie 2

partie 3

partie 4

partie 5

partie 6

partie 7

partie 8

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Electrocinétique
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 23:50

Merci à Jérôme ;-)

 

SA1 : réactions acido-basiques

partie 1

partie 2

partie 3

partie 4

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Solutions aqueuses
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 00:26

Le programme de colle de la semaine prochaine est le même que celui de la semaine qui s'achève.

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Programme de Colles
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 00:22

Quelques exercices entièrement crrigés pour vous aider dans vos révisions du devoir de la semaine prochaine.

 

• Autre devoir à la maison :

 

DM14 : Energétique et mécanisme réactionnel 

 

• Exercices de mécanique  :

 

ERMec1 :  Skieur  (M2-M3)

 

ERMec2 :  Energétique du point matériel  (M3)

 

ERMec3 :  Oscillateur harmonique amorti  (M4)

 

 

Attention : bien distinguer :


• la recherche d'une position d'équilibre :

on dérive l'énergie potentielle par rapport à la variable de position (l'abscisse x, l'angle θ, etc...)


• la recherche de la stabilité d'une position d'équlibre :

on regarde le signe de la dérivée seconde de l'énergie potentielle par rapport à la variable de position


• la recherche de l'équation différentielle du mouvement :

* si le système est conservatif, on dérive l'énergie mécanique par rapport au temps 

* si le système n'est pas conservaif, on revient au théorème de la puissance mécanique, ce qui revient au cas général :

la dérivée temporelle de l'énergie mécanique est égale à la puissance des forces non consevatives.


Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Mécanique
commenter cet article
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 23:55

Quelques exercices entièrement crrigés pour vous aider dans vos révisions du devoir de la semaine prochaine.

 

• Autre devoir à la maison :

 

DM14 : Energétique et mécanisme réactionnel 

 

• Autres exercices résolus en cinétique chimique :

 

ERCC8 :  Réaction en chaîne

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Cinétique chimique
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 11:22

Mise à jour de la page des Devoirs à la maison : se sont ajouté :

 

DM9 : RLC série / Cinétique chimique 

 

DM10 : Lois de Newton / Cinétique chimique 

 

DM11 : Energétique : mouvement dans une cuvette parabolique 

 

DM12 : Etude d'une cinétique par spectrophotométrie 

 

DM13 : Etude d'une cinétique par conductimétrie 

 

Soulignons l'importance des deux derniers DM, où sont présentés en détail l'application de deux techniques expérimentales, la spectrophotométrie et la conductimétrie, pour le suivi d'une réaction chimique et l'étude de sa cinétique. De nombreux sujets de concours traitent la question ainsi à regarder sérieusement ; méthodes à savoir appliquer de soi-même.

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans 2011-2012
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 09:45
Le programme de colle de la semaine prochaine (S12/ Lu 05 décembre 2011)  :

• MECANIQUE :
* M2 : Dynamique en référentiel galiléen (cours et tout exercices)

* M3 : Energie(s) d'un point matériel (cours et exercices)
- Travail/puissance d'une force
  travail élémentaire / fini
  travail moteur / résistant
  puissance instantanée / moyenne
- Forces conservatives :
   définition : δW=-dEp
   énergie pot. de pesanteur (référentiel terrestre) 
   énergie potentielle de gravitation
   énergie potentielle élastique
- Théorème de l'énergie cinétique
- Théorème de l'énergie mécanique
- Application : Pendule simple
   - étude du mouvement à partir du profil d'énergie potentielle (Em≥Ep)
   - cas des petits angles : équation du mouvement à partir de la conservation de l'énergie mécanique
- Système unidimensionnel : positions d'équilibre et stabilité des positions

* M4 : Oscillateur harmonique en régime libre (cours et applications)
- Exemple du ressort vertical et du pendule
- Modèle de l'oscillateur Harmonique
  * équation du mouvement,
  * énergie potentielle (qui contient toutes les formes d'Ep du point matériel)
  * conservation de l'Em
  * valeurs moyennes <Ep> et <Ek>
- L'oscillateur harmnoque amorti et les 3 régimes libres

• CINETIQUE CHIMIQUE :
* CC3 : Mécanismes réactionnels (cours et exercices)
- actes élémentaires
- loi de Van't Hoff
- Intermédiaires réactionnels
- Approximation des Etats Quasi-Stationnaires
- Séquences ouvertes
- Séquences fermées

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Programme de Colles
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 20:07

(dans ce qui suit, les vecteurs sont noté en gras)

 

(1)

La Mécanique doit être une priorité absolue du moment, la leçon M3 (polycop + cours écrit en classe) en tête :

Il faut connaître sans difficulté :

   ==> la définition du travail d'une force :

 - sous forme élémentaire : δW(F)=F.dOM

 - sous forme intégrale : W = ∫δW


==> le lien entre puissance et travail d'une force :

P= δW/dt

soit : P(F)=F.vM/R


==> la définition d'une force conservative :

  - si on arrive à écrire δW(F)=F.dOM (produit scalaire à exprimer dans la base adaptée au problème)
- sous la forme :
δW(F)=-dEp
- alors Ep est l'énergie potentielle dont dérive la force F (qui est du coup qualifiée de conservative)

 

Il faut savoir sans difficulté :
==> établir (si demandé) et exprimer les énergies potentielles :

- de pesanteur (associée au poids d'un point M de masse m) :

Epg=±mgz

attention au signe :  

+mgz si Oz est ascendant

-mgz si Oz est descendant

- élastique (associée à la force de rappel élastique s'exerçant sur un point matériel M) :

Epélas=(½).k.(l-l0

- gravitationnelle ou électrostatique (moins important dans l'immédiat, mais nécessaire dans la suite du cours)

 
==> exprimer le Thm de l'Ek :

- sur une durée finie (au cours de laquelle le point M évolue de A jusqu'à B) :

ΔEk=W(F)

avec ΔEk = Ek(B) - Ek(A) = Ek(final) - Ek(initial)

- ou sur une durée élémentaire entre t et t+dt :

dEk=δW(F)

- ou en terme de puissance si besoin : dEk/dt=P(F)  (avec P(F)=F.v)


==> exprimer le Thm de l'Em :

- sur un déplacement fini entre A et B :

ΔEm=W(FNC)

avec ΔEm = Em(B) - Em(A) = Em(final) - Em(initial)

- ou élémentaire entre t et t+dt :

dEm=δW(FNC)

- ou en terme de puissance si besoin : dEm/dt=P(FNC)  

==> utiliser le Thm de l'Em dans la cas d'un système unidimensionel conservatif :
- Pour un système conservatif, l'application du Thm de l'Em donne :

dEm=δW(FNC)=0

aucune force NC ne travaille :

soit il n'y en a pas,

soit, lorsqu'il y en a, elles sont orthogonales au mouvement

- Alors :

Em=Cste

si on veut connaître cette constante, il faut connaître les conditions initiales :

Em=Em(0)=Ek(0)+Ep(0)

- Alors :

il suffit de dériver par rapport au temps l'équation Em=Cste

pour obtenir l'équation différentielle du mouvement

- Bien voir la méthode 8, page 6 du fichier Méthodes M2-M3

(2)

Pour maîtriser ce qui précède, il faut bien travailler (cf. M1) :

- l'outil vectoriel  (produit scalaire, vectoriel, calcul de norme, projection d'un vecteur dans une base...)

- la représentation de repères, bases, coordonnées et vecteurs dans l'espace (en perspective, en projection dans un plan)

- l'expression des vecteurs position, déplacement élémentaire, vitesses et accélération dans les deux bases (cartésienne et cylindrique)

 

(3)

Enfin, chercher à éviter les 3 erreurs gravissimes : 
==> ne pas confondre un vecteur et un scalaire

==> ne pas confondre une variation élémentaire (dEk) et une variation finie (ΔEk) 
Plus généralement, ne pas confondre  une grandeur élémentaire (le vecteur déplacement élémentaire dOM du point M par exemple) avec une grandeur fi
nie (vecteur EM par exemple, entre un point E fixe et un autre point M de l'espace)
==> éviter les erreurs d'homogénétité : bien vérifier la dimension des objets que tu manipules : une vitesse (en m/s, homogène à L.T-1) n'est pas une vitesse angulaire (en rad/s, homogène à T-1 seulement) p.ex.

 

Bon travail à chacune et à chacun !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Mécanique
commenter cet article
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 06:14
Le programme de colle de la semaine prochaine (S11/ Lu 28 novembre 2011)  :

• MECANIQUE :
* M2 : Dynamique en référentiel galiléen (cours et tout exercices)
- Quantité de mouvement
- Lois de Newton
   Principe d'inertie (référentiel galiléen) 
   Principe fondamental de la dynamique (PFD)
   Principe des actions réciproques
- Forces de contact :
  Réaction d'un support (composante tangentielle=frottement)
  Poussée d'archimède
  Force de frottement fluide : à faible vitesse, à grande vitesse
  Tension d'un fil idéal
  Force de rappel d'un ressort idéal
  Association de deux ressorts en série
- Application du PFD : Pendule simple, équation du mouvement

* M3 : Dynamique en référentiel galiléen (cours et exercices d'application/guidés)
- Travail/puissance d'une force
  travail élémentaire / fini
  travail moteur / résistant
  puissance instantanée / moyenne
- Forces conservatives :
   définition : δW=-dEp
   énergie pot. de pesanteur (référentiel terrestre) 
   énergie potentielle de gravitation
   énergie potentielle élastique
- Théorème de l'énergie cinétique
- Théorème de l'énergie mécanique
- Application : Pendule simple
   - étude du mouvement à partir du profil d'énergie potentielle (Em≥Ep)
   - cas des petits angles : équation du mouvement à partir de la conservation de l'énergie mécanique
- Système unidimensionnel : positions d'équilibre et stabilité des positions

Exercices au programme de colle vus en classe la semaine dernière : PDF-logo

Partager cet article

Repost 0
Published by Qadri Jean-Philippe - dans Programme de Colles
commenter cet article