Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'atelier
  • L'atelier
  • : Blog de la PTSI-A du lycée Gustave Eiffel (Bordeaux) : autour du cours de physique chimie, et bien au-delà...
  • Contact


Archives

24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 14:08

• Optique :

- lentilles minces et systèmes optique avec lentille (revoir vos exercices corrigés)

- TP spectrophotométrie (Prisme utilisé pour faire de la spectroscopie)


• Electrocinétique :

- Leçon E1

- Leçon E2 : réseaux linéaires en régime continu

La correction des exercices non abordés en classe a été mise en ligne. Ne pas faire de "fixette" sur les exercices de détermination de résistances équivalentes à partir des seuls éléments de symétrie (ExE2.12 et ExE2.13) mais bien travailler les applications de la LNTP, du Thm de Millman et de l'utilisation directe des lois de Kirchhoff.

- Leçon E3 :

* condensateur, bobine, associations

* Circuit RL série


• Chimie : structure électronique des molécules (et donc des atomes)

- Leçon SM1

- Leçon SM2

- Leçon SM3 (Théorie de Lewis et méthode de Gillespie/VSEPR)

Rque :

vous ne serez pas interrogés sur l'émission ou l'absorption de lumière par un atome (loi de Ritz-Ridberg), mais tout le reste des leçon SM1/SM2 (constitution d'un atome, classification périodique, configuration électronique d'un élément, d'un cation ou d'un anion) est nécessaire pour bien aborder la configuration électronique d'un édifice polyatomique (formule de Lewis d'une molécule ou d'un ion) et donc sa géométrie (VSEPR).

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 16:21

Dernières nouvelles :

 

Le jury de la Banque PT a décidé qu'en sciences physiques les c alculatrices seront interdites aux épreuves A et B dès cette année (2011) et aux trois épreuves à partir de l'an prochain (2012).

En ce qui concerne le problème de chimie, des valeurs numériques du type ln2 = 0,69 seront fournies si nécessaire.

 

... D'où la nécessité de maîtriser son cours avec précision, en physique comme en chimie ! et même de connaître ses tables de multiplication ;-)

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 14:32

Au cas où certains d'entre vous hésiteraient...

Pensez à faire une demande de bourses


==> Pour plus d’info http://www.prepas.org/Bourses.htm <==

 

Retenez également pour l'année prochaine

que même l’échelon zéro est intéressant

puisque l’inscription aux concours est alors gratuite !!!

 

 

Complément (maj 21/09/10) :


Les barèmes nouveaux d'attribution des bourses ainsi que leurs montants viennent de sortir :

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid53019/bourses-9-5-mensualites-en-2010-et-10-mensualites-en-2011.html

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid20536/rubrique-bo.html?cid_bo=53128

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid20536/rubrique-bo.html?cid_bo=53129

Les retardataires peuvent encore faire leur demande de bourse pour la rentrée 2010 :

http://www.cnous.fr/

En fait il n'y a pas vraiment de date limite, il faut simplement s'attendre à ce que le dossier traîne en longueur si on est en retard mais il y aura rétroaction.
À noter qu'un demi-mois supplémentaire a été accordé cette année, ce qui explique la grosse augmentation de la somme annuelle allouée.

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 13:12

Je rappelle à ceux qui ne l'auraient pas entendu : tant que les salles de colles n'ont pas été attribuées définitivement (cela ne saurait tarder mais au cas où...), lorsque la salle de colle de physique n'apparaît pas sur le colloscope, rendez-vous devant la salle H108, salle des Tps de physique.
Si vous avez manqué une colle avec un colleur, vous devez le plus rapidement possible le contacter pour fixer une date de rattrapage. Pour savoir où trouver les colleurs (Mme Juan, M. Raimi, M. Imbert, M. Beury), vous pouvez demander au laboratoire de physique (à côté de la H108) ou de chimie  (en face de la E107).
Par ailleurs, M. Raimi étant professeur des 1PTB, vous pouvez connaître son emploi du temps grâce aux élèves de la 1PTB ou en consultant le site des deux prépas.

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 18:02

Le programme de l'interro de vendredi est  :

- IPC1 : outils que sont la dérivée et la différentielles pour l'évaluation des petites variations.

IPC2 : unités et grandeurs du système SI, calcul dimensionnel, homogéneité d'une équation.

 

De manière générale (il peut toujours y avoir des exceptions, mais vous serez alors prévenus), une interrogation ne portera jamais sur ce qu'on a fait dans les jours précédents, mais toujours sur ce qui a été vu jusqu'au vendredi de la semaine précédant la semaine de l'interro : de manière à vous laisser le week-end pour bien assimiler les notions nouvelles.

Le rôle d'une interrogation n'est pas de vous vous interroger sur des points dont on sait très bien que vous n'auriez pas le temps physique de travailler mais de vous encourager dans votre travail personnel comme de vous servir de test pour savoir si vous avez besoin d'approfondir encore votre cours ou si vous pouvez passer à autre chose.

C'est pourquoi vous ne serez pas interrogés sur les leçons SM1 (et son TPcours) ou O1 cette semaine ; mais vous pourrez l'être la semaine prochaine ;-)

 

Partager cet article

Repost0
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 00:42

Tout document rendu (DS, DM) ou susceptible d'être relevé (Exercice à faire d'une séance sur l'autre, compte-rendu de TP) doit être soigné et correctement présenté.

 

Il sera tenu compte dans l'évaluation de :

- la présentation

- la rédaction (qui doit être sobre mais précise !)

- les raisonnements

- le soin mis dans les schémas ou graphes

- la cohérences des calculs numériques

 

En ce qui concerne la présentation, quelques consignes de base :

 

- Les copies rendues doivent être à gros carreaux

- Doit apparaître dans la marge de gauche NOM, prénom, classe et code de copie ; cf. document ci-joint :

PDF-logo

- On laisse quelques lignes (3/4) de commentaires pour le professeur

- La date en haut à droite

- Titre : Exercice, DM n°, DSn°, TP (intitulé), etc


- On écrit à l'encre ; le crayon à papier ne sera pas lu, n'étant réservé qu'au schémas (et encore, si nécessaire seulement ; mieux vaut un schéma à l'encre, précis et clair, qu'un schéma avec un cryon à papier mail taillé et illisible !)

- on corrige des erreurs proprement  : ruban correcteur ; effaceur ; des parenthèses et deux traits tracés à la règle pour supprimer les passages incriminés... dit autrement, pas de râtures, ou d'écriture ambigüe... surtout pas dans les résultats !!

- Pour un grand schéma ou un graphique, on peut évidemment être amené à utiliser des petis carreaux, du papier millimétré, du papier semi log, mais là aussi, ces documents doivent être soigneusement annotés à l'encre (les annotations étant le texte ou les lettre qui apparaissent sur le schéma)

- On encadre les résultats à la règle ; peut-être faudra-t-il prendre le temps de recopier le début du résultat et le relier à sa fin sur une même ligne lorsque les deux sont séparés par plusieurs lignes de calcul. On n'encadre ni à main levée ni avec des traits obliques...

- On n'hésite pas à sauter des ligne pour aérer la rédaction et rendre ainsi lisible la page

- Interdiction d'écrire dans les marges, que ce soit dans la marge de gauche comme dans les marges en haut ou en bas de la page.

- Bien numéroter les questions auxquelles on répond

- Si vous rendez plusieurs copies, numéroter les copies p.ex : 1/3, 23, 3/3 (écrit en haut à droite de la première page de chacune de vos copies)

- Respecter les conventions/définitions de l'énoncé (un point M ne peut pas devenir un poin P ; une température T ne peut pas s'écrire t...)

- Les traits de fraction principaux doivent être alignés sur la ligne d'écriture, tout comme les signes d'égalité.

- Enfin, on essaye de soigner son écriture... ça peut grandement aider à être bien compris ;-)

 

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 02:45

Tout est dans le titre, ou plutôt dans le fichier suivant : PDF-logo

Partager cet article

Repost0
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 22:00

Remarque préalable :

Je ne vous conseille pas d'acheter tout de suite des livres. Peut-être n'en aurez-vous aucune utilité.

- D'abord parce que vous devez avant tout découvrir ce qu'on attend de vous et vous adapter au rythme d'une prépa.

- Ensuite pour découvrir vos besoins personnels.

Certains éprouveront peut-être la nécessité d'approfondir les méthodes, d'autres de faire des exercices supplémentaires, d'autres des QCM, d'autres de revenir tout simplement au cours parce qu'ils n'ont pas bien pris le leur (c'est mal, très mal) à un moment donné de l'année. ces besoins pouvant changer pour une personne au cours de l'année, d'autres disparaissant en fonction de votre investissement et de votre expérience.

- Enfin, parce que vous aurez suffisamment de documents importants à travailler (cours, TP, TD, DM, DS, corrigés) distribués par votre serviteur et néanmoins maître (de classe, de physique-chimie seulement de classe de physique-chimie ;-)) pour quoi faire...

 

Maintenant,

si vous décidez d'achter des livres, c'est très bien :

- mais il ne faut pas les acheter pour ne jamais les ouvrir et ne jamais travailler avec. Bien entendu, la liste ci-dessous n'est qu'indicative et il ne faut surtout chercher à tous les posséder (la vie est courte, et votre année scolaire le sera encore plus !)

- Je vous conseille donc d'aller dans une librairie (y en a pas 36 à Bordeaux malheureusement) et de consulter les ouvrages. Au-delà de mes conseils, vous pouvez être amenés à préférer prendre en main un livre que vous trouverez plus intéressant à feuilleter et à lire que d'autres. Le goût esthétique joue un rôle important : si vous avez plaisir à consulter un livre, cela facilitera sa lecture et vous incitera à vraiment l'utiliser comme outils de travail.

- ce que je veux dire : n'achetez pas de livres que vous ne lirez jamais seulement pour vous rassurer ; n'achetez que ce dont vous aurez besoin et ce que vous aurez envie d'utiliser. Inutile de vous désargenter pour enrichir les maison  d'édition...

 

Ces remarques introductives faites, quelques livres susceptibles de vous être utiles en classe préparatoire PTSI peuvent être classés en quatre catégories (même si ces catégories peuvent se recouvrir, évidemment dans un même ouvrage) :

 

(1) Livre tout-en-un

Pour les livres de cours proprement dit, la collection Tec&Doc peut-être utile ; mais noter que la physique et la chimie étant deux tomes séparés, pas donnés, et mélangeant la filière PTSI avec la filière MPSI (programme semblable mais esprit un peu différent), je conseillerais plutôt leurs ouvrages de d'annales et de méthodes (cf. (3)).

Noter l'apparition d'une nouvelle collection de tout-en-un : Cap Prépa chez l'éditeur Pearson. A la différence de l'ouvrage présenté juste après, ce tout-en-un est avant tout un ouvrage de cours où tout le programme est clairement explicité et présenté : il s'agit d'un véritable livre de physique, destiné à vous suivre dans vos études. A réserver à ceux qui veulent approfondir leur cours et non à ceux qui cherchent seulement des "trucs" et "astuces" ;-)

FayollePTSIL'ouvrage le plus adapté dans cette catégorie pour la PTSI date de l'an dernier, dans la collection également récente "prépas sciences" d'Ellipse (45€)

 

 

 

Rq : je ne dis pas cela parce que Sébastien Fayolle, professeur en PT* à Eiffel est un des contributeurs (quoique ... ;-)), mais bien parce que tout l'ouvrage est à l'image de son désir de proposer aux élèves :

- des synthèses (5/6 pages max) de cours adaptées,

- des fiches méthodes bien utiles

- et une sélection d'exercices bien choisis.

- Noter bien qu'il ne s'agit pas d'un livre de cours proprement dit, mais d'un livre qui se veut le complément le plus efficace à votre cours.

 

 

(2) Collection (une matière-un livre)

Il en existe plusieurs, mais il me semble que la collection "Classe prépa" chez Nathan est celle qui mérite le plus d'attention.

 

OptiqueGéomNathan
 ElectrocinétiqueNathan  MécaniqueNathan  ChimieNathan


 

ChimieBréalRq :

- cinq ouvrages en physique (Optique Géométrique, Electrocinétique, Mécanique, Thermodynamique, Electromagnétisme)

- mais un seul ouvrage en chimie. Il est très bien fait.

- Mais tout aussi bien selon votre préférence, le livre dirigé par Ludovic Tresnard dans la collection Belin Prépas

(je ne le connais pas ce monsieur, comme quoi,... ;-))

 

 


 

(3) Livres de méthodologie

Deux séries que je trouve efficaces :

- la série "Méthodes et annales" de Tec&Doc/Lavoisier :

- la série "Recettes de Sup" d'Ellipses :

 

PhysMéthodesAnnalesPTSI  ChimMéthodesAnnalesPTSI  PhysRecettesSup  ChimRecettesSup

 

 

(4) Livres d'annales et d'exercices

Plus vous ferez d'exercices "divers et variés" pour assimiler un cours que vous aurez préalablement bien appris (!), mieux ce sera.

Mais notez bien que des exercices, en classe, ce ne devrait pas être ce dont vous manquerez...

En ce qui concerne les annales : il existait jusqu'à l'année dernière le concours des MInes d'Alni, d'Alès de Douai et de Nantes niveau Math Sup.

Là encore, c'est selon vos besoins :

- Les sujets et corrigés des "Petites Mines" côtoient le concours de l'ENAC ( également niveau Math Sup), par année, toutes matières confondues (Physique-Chimie- Mathématiques) dans la collection H&K (2009, 2008, ... 2004)

- Les sujets de physique-chimie des "Petites MInes" et de l'Enac Pilote, par regroupement d'année (2008-2009, 2005-2007, 2003-2004) existent séparés des annales de Mathématiques dans la collection Ellipses.

 



Partager cet article

Repost0
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 19:55

Voici les salles principales dans laquelles nous aurons cours :

 

Salle G203 (cette salle est votre "salle de base") :

Cours de physique-chimie (Lundi matin, mardi matin et vendredi matin)

 

Salle H105 :

TD de physique-chimie (mardi après-midi)

 

Salle H108 :

TP de physique (lundi après-midi).

Lorsque vous aurez TP de chimie, la salle sera différente et nous la confirmerons la semaine précédent.

 

 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 12:53
Voici une proposition de révisions d'urgence (à chacun d'approfondir le reste le plus tôt possible et selon ses besoins)
Dans tout ce qui suit les vecteurs sont notés en gras.

Les points qui suivent sont importants, on ne peut faire l'impasse de l'un ou de l'autre pour bien réviser le prochain DS.

(0)
Pour savoir où on en est au niveau de la connaissance personnelle de chaque leçon, une aide partielle (et partiale) se trouve en ligne sous forme de questions de cours (les réponses sont dans le cours, il faudrait les connaître sans le lire si on maîtrise bien le cours) :
http://atelierprepa.over-blog.com/article-questions-de-cours-41730823.html
 


(1)
Pour ceux qui ont eu des difficultés au dernier DS, impossible de ne pas commencer par bien retravailler la correction en se limitant à la mécanique :
http://atelierprepa.over-blog.com/article-36177397.html
http://www.sosryko.fr/atelier/Devoirs/DS4COR_0910.pdf

La Mécanique doit être une priorité absolue, la leçon M3 en tête :
il faut savoir sans difficulté :
==> la définition d'une force conservative :

- si on arrive
à écrire δW(F)=F.dOM (produit scalaire à exprimer dans la base adaptée au problème)
- sous la forme :
δW(F)=-dEp
- alors Ep est l'énergie potentielle dont dérive la force F (qui est du coup qualifiée de conservative)
==> établir et exprimer l'énergie potentielle de pesanteur associée au poids d'une point matériel comme l'énergie potentielle élastique associée à la force de rappel élastique s'exerçant sur un point matériel M
==> exprimer le Thm de l'Ek :
- sur une variation finie entre A et B : ΔEk=W(F)
- ou élémentaire entre t et t+dt : dEk=
δW(F) selon la nécessité
- ou en terme de puissance si besoin : dEk/dt=P(F)  (avec P(F)=F.v)
==> exprimer le Thm de l'Em :
- sur une variation finie entre A et B : ΔEm=W(FNC)
- ou élémentaire entre t et t+dt : dEm=δW(FNC) selon la nécessité
- ou en terme de puissance si besoin : dEm/dt=P(FNC)  
 
(2)
cela va conduire à bien travailler l'outil vectoriel (cf. M1) et chercher à éviter les 3 erreurs gravissimes
==> ne pas confondre un vecteur et un scalaire

==> ne pas confondre une variation élémentaire (dEk) et une variation finie (ΔEk) 
Plus généralement, ne pas confondre  une grandeur élémentaire (le vecteur déplacement élémentaire dOM du point M par exemple) avec une grandeur fi
nie (vecteur EM par exemple, entre un point E fixe et un autre point M de l'espace)
==> éviter les erreurs d'homogénétité : bien vérifier la dimension des objets que tu manipules : une vitesse (en m/s, homogène à L.T-1) n'est pas une vitesse angulaire (en rad/s, homogène à T-1 seulement) p.ex.
 
(3)
Maîtriser l'outil complexe/notation complexe
Utile en E4, E5 et M5 (rien que ça !)
 
(4)
Leçon M5 : fait suite à la leçon M4 :
comprendre qu'en régime libre comme en régime forcé, l'équation du mouvement s'obtient par application du PFD à l'équilibre (a) (on obtient la position d'équilibre) puis par application du PFD hors équilibre (b)
On fait (b)-(a) [en respectant l'ordre des termes dans chacune des équations] et c'est réglé
==> bien travailler l'étape (initiale et donc déterminante) qui consiste à obtenir l'équation du mouvement ; pour cela, savoir :
- définir le système, le référentiel
- effectuer un bilan complet des forces qui s'exercent sur le système
- bien écrire le PFD dans la base (généralement cartésienne pour un Oscillateur Harmonique Amorti)
==> pour cela, s'entraîner avec les exercices M5 (corrigés en ligne) et les deux DL sur la suspension de voiture
==> pas forcément sans aller jusqu'au bout (si on est limité par le temps) mais en comprenant bien comment on obtient l'équation du mouvement dans laquelle apparaît la variable écart p/r à l'équilibre.
--- le reste est tout aussi important mais revient à appliquer toujours les mêmes recettes mathématiques : utilisation de l'outil complexe, recherche de module, d'argument etc (cf. (5) suivant)
 
(5)
savoir résoudre une équation différentielle : sachant que pour le devoir prochain, le régime étant forcé, la résolution consiste à passer en notation complexe (cf. (3)) : tout revient à remplacer les dérivées temporelles par une multiplication par (jw) ou (jw)² (selon que la dérivée est simple ou double)
 
(6)
Connaître son cours sur la puissance en régime sinusoïdal forcé :
cf. E4
cf. les deux derniers TD : EX-E4.14 et DLn°4
Pour ceux qui veulent approfondir, deux autres exercices (Ex-E4.13 et Ex-E4.15 dont les corrigés sont en ligne)
 
(7)
maîtriser sur le bout des doigts la notion de filtre d'ordre 1 : sachant qu'il n'y a que de 2 types très particuliers qu'on a étudiés (passe-bas et passe-haut)
Là encore, comme avec l'OHA, toute la difficulté est au début car il s'agit (avant de faire apparaître la fonction de transfert canonique) d'obtenir la bonne fonction de transfert du filtre étudié.
Pour cela, à partir d'un circuit particulier, il faut savoir exprimer H=vs/ve
Jeudi matin, nous avons résolu deux exos (Ex-E5.1 et Ex-E5.4) en effectuant des associations d'impédances et appliquant un (ou deux) Diviseur(s) de tension.

(8)
Bien entendu, pour s'en sortir en (7) (ou en régime sinusoïdal forcé) il faut savoir :
==> exprimer l'impédance complexe d'un dipôle (R, jLw, 1/jCw, association d'impédances en // ou en série) (et penser à la notion d'admittance)

==> bien avoir compris qu'en complexe et en convention récepteur : U=Z.I

==> savoir utiliser les lois de Kirchoff, la LNTP et le diviseur de tension (ou de courant)  en notation complexe 

Pour tout cela, cf. E4 !

Partager cet article

Repost0